Se Réveler

Principe #2 pour booster votre présence: Votre posture

Aujourd’hui, on va développer notre présence grâce à notre corps, notre posture.

Si toutefois, avant de plonger dans ce nouvel article , vous souhaitiez une petite note de rappel. Je vous invite à lire mon précédent article qui introduit le livre qui a insipiré cet article. Cliquez ici Principe 1 pour booster votre présence: Votre histoire.

Pour les autres, c’est part ici!

William James (1842-1910), le premier professeur de psychologie aux USA, avait lancé l’idée provoquante que c’est l’expérience corporelle qui cause les émotions, et pas l’inverse. Depuis, à travers des centaines d’études, la science l’a confirmé haut et fort.

La manière dont nous nous tenons – nos expressions faciales, nos postures, notre respiration – affecte très clairement notre façon de réfléchir, de ressentir et de nous comporter.

Amy Cuddy nous propose d’utiliser notre corps pour augmenter notre pouvoir personnel et devenir présent.

Le Pouvoir personnel vs. le pouvoir social

Pour continuer la discussion, il est incontournable de comprendre la différence entre le pouvoir personnel et le pouvoir social.

Le Pouvoir social

Un patron a le pouvoir sur ses employés. Il en est de même pour un enseignant sur ses élèves ou encore les parents sur leurs enfants. Les politiciens ont le pouvoir. Le pouvoir social est présent dans tous les domaines de la vie. 

Certaines personnes ont un pouvoir sur d’autres, certaines professions ont davantage de pouvoir que d’autres. Le pouvoir social est une position de force par rapport aux autres.

La liste des choses que ce pouvoir peut obtenir est infinie. Mais ce pouvoir est limité car il nécessite une forme de contrôle sur les autres.

Le Pouvoir personnel

Le pouvoir personnel, lui, est une liberté vis-à-vis de la domination des autres. C’est la capacité à se contrôler soi-même.  Et, le pouvoir personnel est infini. 

Il s’agit d’être aux commandes de nos ressources intérieures les plus préciseuses (nos compétences, nos valeurs, notre caractère). Il nous permet entre autre de nous débarrasser des nos peurs et d’être plus audacieuses.

Ce fameux pouvoir personnel est vulnérable. A vrai dire, il est sujet à fluctuations surtout si notre pouvoir social a pris du plomb dans l’aile.

Imaginez-vous à un interview. Vous n’avez pas de pouvoir social. Ou encore, vous faites une présentation devant vos directeurs ou clients. Ils ont le pouvoir social (même si ils n’ont pas les compétences…). Et dans chaque situation, votre pouvoir personnel est mis à rude épreuve.

Idéalement, nous voudrions posséder les deux formes de pouvoir. Mais ce n’est pas toujours possible.

Le pouvoir social est fort enviable. Cependant, il faut prendre conscience que tout le pouvoir social du monde ne pourra jamais compenser l’absence du pouvoir personnel.

Il nous est indispensable de (re)prendre ses propres rennes et ainsi ressentir notre pouvoir personnel.

Comment?

Plusieurs techniques existent, je me suis concentrée sur l’une d’entre elles lors de mon précédent article. En Effet, je vous invitais à travers 3 étapes de connaître votre histoire. Cet exercice travaille principalement sur nos valeurs qui font parties de nos ressources intérieures (au même titre que nos compétences ou notre caractère).

Le pouvoir personnel est donc un l’un des maillons indispensables pour acquérir de la présence.

Qu’est-ce que la présence?

La présence, c’est la confiance en soi sans arrogance.

La présence est un état. Nous sommes présents lorsqu’il n’y a pas d’incohérence entre ce qu’on dit et ce qu’on fait. Nous exprimons avec facilité:

  •  nos valeurs
  • nos idées 
  • nos ressentis

Notre comportement non-verbal est synchrone avec ce que l’on dit. On sonne juste!

Le cercle virtueux

La présence fait partie d’un cercle vertueux avec la pouvoir personnel. L’un engendre l’autre et vice versa.

La présence est un outil merveilleux lorsqu’on prend connaissance et conscience des éléments qui la compose.

Notre corps prend plus d’espace

Lorsque nous nous sentons en pleine possession de nos moyens, notre corps l’exprime naturellement en prenant plus de place. Nous nous étendons, nous nous étirons. Même notre voix occupent davantage d’espace.

Les postures du pouvoir

Mais pouvons-nous nous sentir présent et puissant lorsque nous forçons le trait et prenons des poses de puissance?

Tout le propos de Cuddy est ici. Et la réponse est oui! oui! oui! oui!

Il s’agit d’une relation qui peut aller dans un sens et dans l’autre:

  • quand tu te sens puissante, tu étends ton corps;
  • quand tu étends ton corps, tu te sens plus puissante.

Bien evidemment, cette théorie est basée sur plusieurs études dont je vous passe les détails ici.

Seulement deux minutes

Conseil pratique: Cuddy propose à qui le souhaite de tester et de se mettre en position de puissance. Voici quelques suggestions.

 

Mais, comment cela est-il possible?

D’un point de vue scientifique, il s’agit d’une réponse hormonale entre la quantité de testostérone et de le cortisol.

Voulez-vous bénificier des bénéfices des positions de pouvoir?

Testez-le vous même!

Un moment un peu tendu qui s’annonce. Hop, on se mets en Wonderwoman pendant 2 minutes.

Conseil pratique: Certaines choses se font en privé, celle-ci inclue (toilettes, sortie de secours, avant de partir de chez vous).

Le point important, ici, est de prendre le contrôle de son langague corporel. Il ne s’agit pas uniquement de se positionner en super nana.

Il s’agit également de prendre conscience que nous nous positionnons plus souvent en position de défaite que de puissance. Et, nous devons changer cela!

La présence se dompte

Cependant, Amy Cuddy insiste, cette compétence se dompte mais ne s’acquiert jamais entièrement.

Il y aura toujours des défis à relever et des situations délicates auxquelles nous devrons faire face.

Même après avoir mis en application toutes les techniques pour l’acquérir, il se peut que nous perdions nos moyens.  Ce n’est pas un problème. Nous devons juste accepter de tout reprendre au début.

Chaque challenge doit se traiter individuellement.

Faire comme si pour devenir comme ça

Fake it till you make it

Certaines expressions sont bien plus explicite en anglais qu’en français. Elle pourrait se traduit ainsi: “Faire semblant jusqu’à ce que tu y croives”.

Il ne s’agit pas de tromper les autres pour obtenir tout ce que vous voulez. Il s’agit de s’encourager à devenir la meilleure version de nous-même.

Elle nous invite à saisir tout ce qu’il y a de grand, de beau et de puissant en nous, de toutes les qualités qui sont les nôtres et en lesquelles nous croyons.

Elles sont là devant nous et à notre portée. Saisissez-les!

Soyez-Exaltées, Soyons Exaltantes! 

Gwen

Photo by Joey Nicotra

Vraiment sympa cet article. Alors petit like et gros partage...
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :