Les Exaltantes,  Se réveiller

Validation personnelle vs. Validation externe

Pourquoi avons-nous besoin du regard de l’autre pour se sentir valide ? Est-ce une mauvaise chose ?

La validation externe est un jeu périlleux, n’est-ce pas ?

Ça fait vraiment du bien, ça nous donne l’impression que nous faisons quelque chose de bien, ça stimule notre ego… et ce n’est pas une mauvaise chose en soi. Mais le problème est le suivant :

Lorsque nous comptons sur une validation extérieure pour nous sentir bien, notre château de carte finira toujours par s’écrouler.

 

Prenons un exemple … au hasard …

Après avoir passé des heures à zoner sur les réseaux sociaux… Ce qui devait être une bonne idée au départ, c’est lentement transformé en sable mouvant. Hypnotisée par les photos plus belles les unes que les autres, les “like” à gogo, les commentaires fades, nous ne voyons pas que nous sommes en zone de danger pour notre validation personnelle.

Pour preuve, alors que nous recevons moins d’appréciations, ou moins de notifications, ou moins d’interactions, nous nous demandons tout à coup ce qui ne va pas chez nous. Nous tombons dans la spirale de l’autocritique et du doute. Nos interrogations partent dans toutes les directions. Nous faisons la désagréable expérience de passer rapidement du sentiment d’invincibilité à celui de vaincue.

Alors qu’il ne me restait que quelques secondes de souffle avant de sombrer à jamais dans ce piège mouvant, une vérité vraie me traversa l’esprit et éclaira ma réflexion. Non seulement, la validation externe met notre estime de soi entre les mains des autres, mais elle nous enlève notre sens de la responsabilité et de contrôle que nous avons vis-à-vis de nous-même.

xx

Pourquoi ? Comment ?

Sans s’étaler sur ce sujet, nous avons été (pour la plupart) éduquées dans un système qui ne nous a pas appris à valider nos propres envies et émotions.

Dès lors, pourquoi les écouter maintenant vu qu’elles n’étaient pas valides avant? En grandissant et sans crier gare, notre estime personnelle s’est alors évaporée. Nous voilà donc aujourd’hui dans ce besoin -irréprécible – de la validation externe.  

xx

Sommes-nous foutues ?

La bonne nouvelle est la suivante : Il existe des moyens de lutter contre la nature destructrice du recours à la validation externe.

La première étape consiste à le reconnaître ! Une fois que nous en prenons conscience et reconnaissons les schémas qui peuvent provenir de la validation externe, nous pouvons passer à l’amélioration de notre propre validation.

Voici quelques façons de renforcer la validation interne, qui est la voix la plus importante à écouter et à nourrir :

〰️ Pensez à ce que vous voulez entendre des autres et dites-le à vous-même. Quel commentaire attendez-vous ? Que voulez-vous que les autres disent ou pensent de vous ? Quel résultat souhaitez-vous obtenir ? Au lieu d’attendre que quelqu’un d’autre vous le dise, dis-le vous-même.

 

〰️ Demandez-vous ce dont vous avez besoin. Est-ce un besoin de connexion avec les autres ? Est-ce un besoin d’être vue et entendue ?  Est-ce pour partager une expérience ? Une fois que vous avez identifié ce dont vous avez besoin à un moment donné, essayez de trouver des moyens de répondre à ce besoin d’une manière satisfaisante et compatissante, plutôt que par une simple validation externe.

 

〰️ Portez votre attention sur vos réactions. Par exemple : lorsque vous remarquez que le doute s’empare de vous, dites-le. En donnant un nom à votre expérience, vous vous permettez de vous en séparer et de voir avec plus de clarté vos réactions. Traitez-vous toujours avec gentillesse.

 

Recevoir la validation et les éloges des autres est une chose merveilleuse, mais nous devons aussi développer notre propre validation interne, qui est le soutien le plus durable dont nous disposons. Lorsque nous faisons cela, la validation des autres devient les paillettes multicolores sur votre glace préférée et non le dessert tout entier.

Soyons exaltées, soyons exaltantes! 

Gwen

Vraiment sympa cet article. Alors petit like et gros partage...
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :