Outils pour se réveler

Si vous comptez sur l’inspiration, vous faites fausse route…

“Un artiste qui se respecte ne doit pas croiser les mains sous prétexte qu’il n’est pas d’humeur.” Tchaïkovski

J’ai écris cet article pour toutes celles et ceux qui ambitionnent de beaux projets, de belles idées puis s’arrêtent après avoir timidement commencer….

Qui suis-je pour donner des leçons?

Je fais partie de cette catégorie. Je m’auto-proclame grande prêtresse des belles idées qui s’arrêtent!  

Voilà comment je pensais que ça marchait

L’inspiration allait pouvoir être le moteur de ma motivation, ainsi je passerais à l’action! 

J’attendais donc d’être inspirée. J’attendais que tout à coup, un éclair me foudroie et me dote de supers pouvoirs. Ma motivation serait sans limite et me pousserait à l’action

Je poussais même le vice à regarder Five Foot Two (super documentaire sur Lady Gaga) pour la troisième fois (heu… la quatrième 🙂 ). A nouveau, je me plongerais dans les méandres d’instagram et ferais défiler des centaines de photos avant/après, de citations inspiratantes et de photos me faisant rêver. 

Cet élan d’inspiration créerait pour moi une motivation et une motivation énormes à écrire. A vous écrire…

Alors, je serrerais les dents dans une bouffée d’exalation et je publierais un article tous les jours pendant 7 jours.

Ensuite, ma motivation s’évanouirait et je ne publierais rien pendant un mois. 

Au bout d’un moment, je pourrais revoir Five Foot Two. Me laisser à nouveau inspirer. Remontez sur le cheval. Vivre une intense poussée d’énergie d’écriture et publier un autre mois d’articles d’ici mercredi prochain.

…Vous pouvez probablement deviner ce qui se passerait ensuite.

 Encore une fois, je serais découragée par le manque d’attention que je porte à mon travail. Perdre la motivation. Alors j’abandonnerais à nouveau.

Cet article est un méa-cupla à vous, à moi.

J’ai ainsi deux options:

a) me flageler ou

b) comprendre le mécanisme pour arrêter ce cercle qui est tout sauf vertueux.

Si j’avais pris l’option a), mon article se serait arrêter là 🙂

Je me suis mise alors à tenter de décoder ce f%&* mécanisme pour éviter de me retrouver à nouveau dans cette situation. 

Voilà la vérité

L’inspiration ne marche pas.

Voici comment la plupart des gens, dont moi, abordent la réalisation des objectifs.

 Ils attendent l’inspiration. Puis ils agissent – ils vont au sport, nettoient toute la maison pour surprendre chéri(e), ils achètent un appareil photo dernier cri pour devenir un super photographe, pareil avec la machine à coudre, etc…

 Et pourtant, malgré ces bouffées d’inspiration qui se produisent tous les jours….

 Les salles de sport sont rarement remplies.

 Les maisons restent en désordre.

Les supers appareils photos sont utilisés 4 fois puis ranger à tout jamais.

 Les jolies machines à coudre restent dans leur boîte et au mieux termine sur un site de seconde main.

C’est parce que cette stratégie ne fonctionne pas.

La bonne action précède la bonne pensée

Voici comment ça marche vraiment.

L’action passe en premier, pas en dernier.

 Quand nous sommes au bout du rol’, pas motivée, sans inspiration ou coincée dans une impasse, il n’y a qu’une chose à faire :

 Passer à l’action!

L’action passe en premier

Elle crée l’inspiration. Elle crée la chance, la créativité et la motivation.

Si vous avez des écrivains qui bloquent sur leur page blanche, alors écrivez. Si vous avez l’impression de ne pas savoir quoi peindre, alors peignez.

N’attendez pas de vous “sentir inspirée”.

“Le meilleur conseil que je puisse donner à quiconque essaie de faire du travail créatif, c’est d’ignorer l’inspiration.”
Mason Currey, Daily Rituals : Comment les artistes travaillent

L’action crée la motivation.

Bien que la motivation puisse être le résultat de l’inspiration, l’action elle-même est source d’inspiration.

 Il s’agit “simplement” de maîtriser sa propre résistance.

***********************************************************************

Tchaïkovski a écrit une lettre souvent citée à un ami au sujet de son éthique de travail et de son “manque d’inspiration” alors qu’il créait certaines des musiques classiques les plus connues de tous les temps.

En voici un extrait :

 “Il ne fait aucun doute que même les plus grands génies de la musique ont parfois travaillé sans inspiration.  Il faut toujours travailler, et un artiste qui se respecte ne doit pas croiser les mains sous prétexte qu’il n’est pas d’humeur.

Si nous attendons l’humeur, sans nous efforcer d’y répondre à mi-chemin, nous devenons facilement indolents et apathiques. Nous devons être patients et croire que l’inspiration viendra à ceux qui peuvent maîtriser leur réticence.

Il y a quelques jours, je t’ai dit que je travaillais tous les jours sans réelle inspiration. Si j’avais cédé à ma résistance, j’aurais sans doute dû me laisser aller à une longue période d’oisiveté. Mais ma patience et ma foi ne m’ont pas déçu. Aujourd’hui j’ai senti cette lueur inexplicable d’inspiration dont je t’ai parlé ; grâce à laquelle je sais d’avance que tout ce que j’écris aujourd’hui aura le pouvoir de faire une impression, et de toucher le cœur de ceux qui l’entendent.

C’est pourquoi, malgré de grands dons, les autres compositeurs accomplissent si peu de choses, et ce d’une manière amateure.”

**********************************************************************

Un talent qui s’appuie entièrement sur “l’inspiration” n’atteindra jamais la grandeur.

 La stratégie la plus inspirante qu’une stratégie peut produire à elle seule est une poussée quotidienne de travail.

S’appuyer sur le manque d’inspiration pour justifier un statuquo est une forme de lâcheté.

Pourtant, c’est le cadre dans lequel la plupart des gens vivent leur vie. Et, j’en fais partie.

Vos batailles vous définissent

“Ce qui te définit, c’est ce pour quoi tu es prêt à te battre.”
Mark Manson, L’art subtil de ne pas donner un F*ck

Bien sûr, je peux me fier entièrement à mes bouffées d’inspiration. Peut-être à l’occasion, je pourrai délivrer quelque chose de décent. 

 Mais si, entre les deux, je me lamente sur mon manque d’inspiration et cesse de faire quoi que ce soit jusqu’à ce que l’inspiration revienne….

Je n’aurai jamais une satisfaction personnelle d’avoir accompli quelque chose.  

L’inspiration sans action ne fonctionne pas.

  •              L’inspiration n’abat pas de travail difficile.
  •              L’inspiration est une fontaine imprévisible, sporadique et souvent à sec. Ce n’est pas une source fiable pour alimenter votre voyage à travers les inévitables échecs et moments difficiles.

 La lutte permanente avec notre propre résistance est constante.Notre carburant doit l’être aussi.

 L’action crée la motivation.

La règle d’action

Agir “comme si” devient agir “tel quel”.

 Très souvent, la seule façon d’obtenir une nouvelle qualité ou un nouveau caractère est de commencer à se comporter comme si vous l’aviez déjà. 

Je vous invite à lire mon article qui parle de ce fameux principe ‘Fake it, until you make it!’. 

 La règle d’action est simple : il suffit de faire le travail. Peu importe ce que vous ressentez sur le moment, faites-le.

 C’est vrai pour tous les domaines dans lesquels vous souhaitez voir le succès : votre santé/corps, vos relations, votre carrière, vos projets, vos finances, vos comportements, etc.

N’attendez pas de vous “sentir” comme une épouse comblée. Commencez à en être une.

N’attendez pas de vous “sentir” comme un dépensier intelligent. Commencez à être plus malin avec votre argent.

 N’attendez pas d’avoir envie d’aller courrir. Allez-y quelques fois, peu importe ce que vous ressentez.

 Vous allez prendre de l’élan. Vous finirez par vous sentir inspiré.

 Mais cela n’aura plus d’importance d’ici là – vous serez déjà au cœur de l’action et d’une nouvelle motivation.

 Faites comme si vous étiez déjà ce que vous voulez être.

 Les gagnants deviennent gagnants en agissant ainsi. Même ceux du lotto 🙂

Certes, cette action initiale pourrait ne pas produire les résultats escomptés. Mais là n’est pas la question.

Vous voulez de l’élan. Vous créez votre propre inspiration et motivation en agissant indépendamment de ce que vous “ressentez”.

En conclusion

L’action est le début et la fin des cycles qui nous élèvent à la grandeur et au vrai succès.

 L’inspiration est éphémère et peu fiable ; vous pouvez passer des mois sans elle. S’y fier n’est pas une stratégie gagnante.

 La bonne équation est :

 Action > Inspiration > Motivation

Vous êtes responsable de votre vie, de vos actions, de vos comportements et de vos choix. Vous pouvez agir même si vous ne vous sentez pas inspiré.

 Peu importe ce que vous ressentez. Agissez quand même.

Fake it until you make it…

Amy Cuddy

Soyons Exaltées, soyons exaltantes!

A très vite,

Gwen

Vraiment sympa cet article. Alors petit like et gros partage...
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :