Outils pour se réveler

Principe #1 pour booster votre présence: votre propre histoire

N’avez-vous jamais espéré avoir une seconde chance pour un examen, une interview ou encore une discussion tendue ?

acquérir de la présence votre histoire

C’est tout le propos d’Amy Cuddy dans son livre « Montrez-leur qui vous êtes ! ». Rendue célèbre par son TED talk, Amy Cuddy encourage ses lecteurs à utiliser les positions physiques (les postures) comme un outil  de transformation de sa vie. Tout un programme, j’adore. 

Pour commencer, j’ai regardé ce TED Talk qui est, tout de même, le deuxième le plus vu parmi les milliers de TED Talk disponibles. Et cela m’a donné envie d’aller plus loin en lisant son livre.

L’idée centrale du livre est la posture. Pour changer votre vie, « tout ce que vous avez à faire, c’est modifier votre posture pendant deux minutes ». Le livre ne se résume évidemment pas qu’à cela.  

Je vous propose une mise en lumière de plusieurs clefs de son ouvrage à travers une série de trois articles. 

Dans ce premier article, je vais vous parler de son histoire et de l’importance de votre propre histoire. 

Amy Cuddy

Alors étudiante en médecine, Amy est victime d’un accident grave de la route. Elle s’en sort mais son cerveau a subit un énorme traumatisme. Les médecins lui annonce alors qu’elle a perdu 30 points de QI et tout espoir de finir son école de médecine.  

Elle finira par obtenir son diplôme et deviendra même professeur à Harvard. Ce livre est le résultat de son histoire personnelle, sa ténacité face au défaitisme des médecins et ses recherches sur le comportement humain. Inspirante!

Le succès de son TED Talk est certainement dû à la dimension humaine qu’elle a su apporter à son discours théorique. A travers son livre, on ressent une empathie et un réel souhait d’aider son prochain. Elle s’adresse à tous ceux qui désirent trouver une manière de recueillir et d’embrasser leur propre pouvoir pour faire face aux difficultés de la vie

Notre propre histoire et y croire

Devenir présent ne se résume pas à prendre conscience de ce que l’on veut. Nous devons savoir qui nous sommes d’abord.

Voici 3 étapes pour vous aider à raconter votre propre histoire. Attrapez un papier et un crayon. On y va. 

 

1. Qui êtes-vous ?

L’auteure nous propose de répondre à un petit questionnaire pour nous aider à identifier les meilleurs aspects de notre personnalité et ce, sans se limiter au lieu de travail. 

  • Quels sont les 3 mots qui vous décrivent le mieux en tant qu’individu ?
  • Quel aspect unique de votre personnalité vous a mené à vos instants les plus heureux et les plus performants ?
  • Pensez à un moment spécifique où vous avez agi d’une manière qui vous semblait naturelle et juste. Comment pourriez-vous reproduire cette attitude aujourd’hui ?
  • Quelles sont vos forces spécifiques, et comment pouvez-vous les utiliser ?

Les réponses peuvent ne pas arriver directement. Il se peut que répondre à ces 4 questions vous prennent un certain temps. Surtout prenez-le. Pensez-y dès que vous avez du temps ou que l’on vous prend du temps (bouchon, file d’attente, attente chez le médecin, etc.).  

Quand vous avez vos réponses, passez à l’étape suivante. 

2. Affirmer et avoir confiance en vos réponses

Vos réponses sont importantes. Elles racontent un chapitre de votre histoire personnelle. Cependant, encore faut-il y croire.

Rassurez-vous, je ne vous inviterai pas à faire une autoglorification devant un miroir pendant 21 jours 🙂 

Par affirmation de soi, Amy entend que nous clarifions notre propre histoire. Ainsi, la personne que vous êtes profondément pourra se manifester naturellement dans vos actes et vos paroles. 

Concrètement, elle nous suggère de réaffirmer les éléments clefs de notre personnalité avant toute situation stressante. Ceux-là même que nous venons juste de trouver en répondant aux questions. Cela aura pour effet de réduire notre stress et de nous protéger contre l’anxiété. 

Conseil Pratique: Je vous invite à  rédiger un petit texte sur une valeur ou plusieurs valeurs qui vous définissent. Lisez-le avant toute situation stressante. 

Par exemple, une personne accordant beaucoup de valeur à la bienveillance écrira peut-être : ‘Être bienveillante envers moi et les autres est la chose la plus importante à mes yeux. Je suis sincèrement convaincue que le monde irait mieux si nous étions bienveillants tous les uns envers les autres. Le geste bienveillant me vient naturellement. Dans les transports en commun, je laisse ma place aux personnes invalides. Je souris et remercie toujours lorsqu’on m’accorde le passage sur la route. Je suis toujours disponible et à l’écoute pour mes proches. Lors que je fais de bonnes actions, je suis heureuse et je suis convaincue d’agir pour le bien commun’.  

A travers cet exercice, il s’agit de nous rappeler à nous-même ce qui compte le plus à nos yeux, et par extension, qui nous sommes

3. Utiliser les bons mots est essentiel

 Peut-être n’y aviez-vous jamais pensé mais la façon dont on raconte sa propre histoire à son importance. 

Dans une étude sur la manière dont nous donnons du sens aux évènements de notre vie, les chercheurs ont invité un panel de gens à décrire un épisode de leur vie.  

Ainsi, ils ont pu définir 4 thèmes narratifs majeurs :

  • Pouvoir- les gens se sentaient maître de leur vie
  • Communion – les gens décrivaient leur vie comme tournant autour de liens qu’ils avaient tissés
  • Rédemption – les gens considéraient que les difficultés avaient améliorés leur conduite et leur avqient conféré une sorte de sagesse
  • Contamination – les gens avaient l’impression que des débuts prometteurs avaient débouchés sur des conclusions négatives

Ils ont suivi le panel sur plusieurs années et ont conclu que les gens qui avaient raconté un évènement de leur vie selon les trois premiers thèmes ont connu des trajectoires positives d’un point de vue santé mentale.

A contrario, les personnes narrant leur vie selon le thème de la Contamination ont vu baisser leur santé mentale au fil du temps.

Que vous le racontiez à autrui ou à vous même, il est important de prendre le contrôle de la forme que prend votre récit de vie. 

Conseil Pratique: Vous êtes la première personne avec qui vous parlez chaque matin. Adressez-vous à vous avec gentillesse et bienveillance. Raconte votre vie, vos expériences avec des mots positifs. 

Et vous, comment racontez-vous votre propre histoire? 

 

Pour finir cet exercice en trois étapes, prenez quelques minutes pour relire et réfléchir sans jugement sur vos réponses et votre façon d’agir. 

Il y a évidemment des aspects de notre caractère que nous changerions volontiers. L’objectif ici est de trouver notre propre pouvoir, à travers une meilleure connaissance de soi-même et quelques outils, pour faire face aux difficultés de la vie.  

Si vous avez aimez l’article, likez-le. Si vous voulez être tenue au courant de la sortie de la suite de la série, je vous invite à vous inscrire à ma liste ici à gauche. 

Soyez-Exaltées, Soyons Exaltantes! 

Gwen

Partager l'article
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :